• Mon panier

Notre Histoire

Qui sommes-nous ?

Bijoutier - Médailleur depuis 1907

La Maison Augis fondée à Lyon en 1830 par Charles Augis, alors détaillant joaillier, est spécialisée depuis près de 200 ans dans la création et la fabrication de médailles et de bijoux symboliques.

Un savoir-faire qui se transmet de générations en générations dans ses ateliers français...

Augis Héritage familial

LA NAISSANCE D'UN HÉRITAGE FAMILIAL

L’histoire débute à Lyon en 1830 avec Eugène Coquais, bijoutier joailler, qui ouvre son premier magasin de joaillerie. Quelques années plus tard, l’une de ces filles épouse Charles Augis, horloger, qui intègre l’aventure familiale en prenant la direction du point de vente. Mais c’est surtout leur fils, Alphonse Augis, véritable homme d’affaires, qui prend en main le destin de la Maison en 1894 jusqu’à lui laisser son nom.

La Médaille d'Amour fabrication Augis

LA MÉDAILLE D’AMOUR, UNE CRÉATION ICONIQUE

En 1907, Alphonse Augis a l’idée merveilleuse de créer une médaille en or, gravée avec les vers d’un poème de Rosemonde Gérard, épouse du célèbre écrivain Edmond Rostand : « Car vois-tu chaque jour je t’aime davantage, aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain ». Il transforme ces vers avec les symboles « + qu’hier et - que demain ».

La « Médaille d’Amour » connaît un succès fulgurant et s’exporte dans le monde entier. La raison de son succès s’explique par sa symbolique, qui touche indéfiniment chaque génération d’amoureux, mais aussi par l’innovation constante de la Maison, qui a su varier motifs, fonds et entourages pour en faire un bijou adapté à son temps.

1907 - 1930
Bureau Franck A.AUGIS

L'AVENTURE PERDURE...

La Maison A.Augis est reprise par Franck Augis, le fils d’Alphonse en 1930. Il agrandit et modernise les ateliers en les dotant d’outils à la pointe de la technologie et développe la fabrication de médailles symboliques et religieuses.

La crise économique des années 30 puis la guerre de 1939 rend l’or introuvable, il décide alors de diversifier la production en réalisant des insignes souvenir, de société ou publicitaires et des écussons sportifs. C’est à partir de 1945 qu’il reconstitue les stocks de bijouterie et qu’il développe de nouvelles collections, tout en conservant ses nouvelles activités.

Forte de cette renommée, la Maison Augis multiplie les campagnes publicitaires, mettant en avant des méthodes de communication très en avance sur son temps. Elle dispose en 1960 du plus gros budget publicitaire dans le secteur de la bijouterie joaillerie en France.

1930 - 1970
Augis savoir faire

...DE GÉNÉRATION EN GÉNÉRATION

Guy Augis prend la présidence et construit l’usine moderne dont son père, Franck, avait conçu tous les plans mais ne put la réaliser, suite à son décès brutal en mars 1970.

Il ajoute aux collections de médailles symboliques ou religieuses, une collection de bijoux appelée « Les Petits Riens », signés du « A » stylisé de A.Augis. Le « A » qu’il décline en motif de chaîne, de fermoir, en maillons de bracelets et colliers. Il devient rapidement une référence, synonyme de création et de qualité permettant à la Maison de poursuivre son ascension.

1970 - 2000
Augis médailles de baptême

DES MÉDAILLES ET DES BIJOUX SYMBOLIQUES FABRIQUÉS EN FRANCE

La Maison A.Augis devenue la Maison Augis fait aujourd’hui partie du groupe Chevalier. Forte de cette alliance, elle conserve son savoir-faire ancestral et familial, tout en poursuivant la création et la fabrication de médailles symboliques « made in France ».

La marque Augis se décline aujourd’hui en plusieurs collections de médailles laïques ou religieuses, en or blanc, or jaune réalisées par ses artisans experts. L’emblématique pendentif « La Médaille d’Amour » qui a su traverser les époques, les modes, est toujours fabriquée dans nos ateliers.

Près de 200 ans après sa création, la Maison Augis rayonne toujours sur la place des bijoutiers médailleurs, animée par sa passion du métier et son savoir-faire expert.

Histoire à suivre …

De nos jours